• Nous invitons le Sénat et le Gouvernement à entamer une discusión approfondie avec les organisation de la MAPE formalisées et celles en cours de formalization, ainsi qu’avec les association de mineurs et mineuses de subsistance. 
  • Nous exprimons notre volonté de collaborer avec les mineurs et mineuses artisanaux et à petite échelle (MAPE), les instituciones públicas y autres alliés afin d’approfondir l’integration différentielle de la MAPE au sein de la politique publique à tous niveaux.

Envigado, Mai 2021. A l’Alliance pour une Mine Responsable (ARM), nous nous associons aux nombreuses voix qui, en Colombie, rejettent le recours à la violence, appellent au dialogue et à la négociation de conditions dignes pour la population et nous lançons un appel au respect des Droits de l’Homme et à la préservation de l’Etat de droit social.

Aujourd’hui, en Colombie, il reste encore de grands défis à relever pour rendre possible le développement de ce secteur, dont dépendent des millions de mineurs, hommes et femmes, dans de nombreux territoires de communautés noires, indigènes et paysannes.

La MAPE traditionnelle et ancestrale a été stigmatisée car, dans certains territoires, elle est soumise aux acteurs criminels de l’extraction minière illicite, dont la MAPE est victime. ARM est d’accord avec le besoin de contrôler l’extraction illicite articulée avec les réseaux criminels, mais demande au Sénat et au Gouvernement de réviser le Projet de Loi 059 de 2020 établissant des mesures pour éradiquer l’exploitation illicite de minerais. Le projet de loi actuel affecte directement les mineurs traditionnels, ancestraux et de subsistance du pays informels, stigmatisant leur travail et les excluant des marchés légaux.

Nous lançons également un appel à la garantie de l’inclusion de la MAPE dans le secteur financier, rendant possible son fonctionnement formel ainsi que la commercialisation de ses minerais dans des chaînes d’approvisionnement légales. Il est nécessaire de travailler sur un projet de loi qui garantisse le droit légitime des mineurs de la MAPE à l’accès aux services financiers, car ces obstacles à l’accès au financement violent les droits des mineurs et entravent le développement du secteur.

Nous invitions à un dialogue entre le Gouvernement, le Corps Législatif et les associations de mineurs de la MAPE, articulées en divers mouvements. Nous exprimons publiquement notre volonté de collaborer avec toutes les parties afin d’approfondir l’intégration différentielle de la MAPE au sein de la politique publique à tous niveaux.

Harbi Guerrero, mineur à petite échelle et vice-président du Conseil d’Administration d’ARM, a déclaré:

“Aujourd’hui, nous, mineurs, élevons notre voix en signe de protestation, en exigeant des solutions à divers problèmes tels que la légalisation, l’inclusion dans les différents procédés de formalisation, la libre organisation, les services bancaires et financiers. Nous avons attendu des solutions qui ne sont jamais venues et il est temps pour ARM aujourd’hui d’obtenir gain de cause”.

De son côté, Cristina Echavarría, membre du conseil d’administration de ARM, a ajouté:

“La MAPE est la grande mine en termes sociaux. Il est crucial d’approfondir l’approche différentielle et de donner la priorité à une politique de formalisation, garantissant l’accès de la MAPE aux ressources minérales, aux connaissances et à la formation technique, au crédit et à l’inclusion bancaire et aux marchés légaux, et de comprendre l’importance des femmes dans cette activité”.

Chez ARM, nous travaillons pour une exploitation minière artisanale et à petite échelle légitime, formalisée et responsable; nous accompagnons les mineurs pour formaliser leur travail et améliorer leurs pratiques organisationnelles, environnementales, sociales et commerciales, et nous coordonnons avec les entités publiques et les acteurs des chaînes d’approvisionnement en métaux précieux pour faciliter l’accès de la MAPE.

Pour plus d’information

Département de Communications
gro.s1632784170enime1632784170lbisn1632784170opser1632784170@mra1632784170

Share This