Ce mois de décembre 2019, Gaoua dans la région du Sud-Ouest a abrité l’atelier régional de lancement du « Projet d’Appui à la création d’une activité minière artisanale et à petite échelle responsable et légale au Burkina Faso » financé par l’Union Européenne (UE). Venu des quatre provinces de la région du sud-ouest, l’atelier a permis de présenter le projet et de recueillir les suggestions.

La région du sud-ouest concentre presque la moitié de la production artisanale d’or en 2016 (ENSO, 2017). Officiellement cette activité bénéficie indirectement au communes à travers les activités connexes. Les défis de l’exploitation artisanale de l’or restent entiers dans cette région. Comment rendre cette activité légale et responsable avec la participation de tous les acteurs ? L’alliance pour une mine responsable ARM a présenté le « Projet d’Appui à la création d’une activité minière responsable et légale au Burkina Faso » d’une durée de trois ans  sera implémenté dans trois régions dont celles du Sud-ouest.  Les participants à cet atelier de lancement ce 18 décembre 2019 à Gaoua, n’ont pas manqué d’exprimer leur satisfaction. Les questionnements et surtout des suggestions ont été faite à l’équipe de ARM pour une mise en œuvre réussit de ce projet. La mise en place de la plateforme de dialogue multi-acteurs au niveau local a clôturé cette cérémonie.  ARM remercie tous les partenaires présents à cet atelier en particulier l’ANEEMAS, le conseil régional, les maires, les autorités administratives et coutumières, les associations.

Share This