Dans le cadre d’une étude multi-pays cherchant à comprendre le rôle du mercure dans le secteur minier artisanal et à petite échelle du point de vue de l’écologie politique, l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) pour la réalisation de l’étude au niveau du Burkina, avec un autre partenaire local AGEREF. ARM s’est chargée des entretiens aux parties prenantes à l’échelle nationale, alors qu’AGEREF s’est centrée sur l’étude dans les zones minières. Les résultats de l’étude sont en cours de consolidation et seront présentés lors de la 3ème Conférence des Parties à la Convention de Minamata qui se tiendra à Genève fin novembre (voir section Agenda et Perspectives).

Share This